Delphine CARNEL est avocat (en cours d’inscription au barreau de Lille). Issue d’une culture entrepreneuriale, elle s’investit pour la valorisation des données et l’accompagnement des services publics. Elle conseille ses interlocuteurs pour l’implémentation de nouveaux outils et la modernisation de l’ensemble des procédures de services aux publics.

Elle a travaillé 7 années au sein de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) auprès de divers acteurs publics et privés. Son portefeuille métier se compose principalement de collectivités et de ministères notamment en matière de finances publiques et d’identités numériques. Elle a également eu à charge d’accompagner l’ouverture des données publiques (Open Data), de nombreux réutilisateurs de données (Big Data, data scientist) ainsi que diverses associations, dont des partis politiques (civic tech).

Sous l’égide du mandat de la CNIL, Delphine contribue à garantir, d’une part, la qualité des travaux scientifiques produits par les services statistiques ministériels et, d’autre part, le partage sécurisé de données confidentielles aux fins d’usages scientifiques ou historiques, en représentant la CNIL au sein du Comité national de l’information statistique (CNIS). Elle œuvre également à l’archivage des données par les services publics, en application du code du patrimoine coordonné à la protection des données.

Elle participe au Club EBIOS pour une meilleure considération des risques sur les libertés collectives et individuelles dans le cadre des « privacy impacts assessments » (PIA), imposé par le Règlement général à la protection des données (RGPD / GDPR).

En parallèle, Delphine enseigne le droit en matière d’administration électronique, de nouvelles technologies, de protection des données à caractère personnel ainsi qu’en matière de circulation des données publiques pour le master II « juriste-conseil des collectivités territoriales » de l’université Panthéon-Assas.